Spectateurs, veuillez prendre place… sur des vélos. Car il va falloir pédaler pour produire l’énergie nécessaire à la projection de « L’âge de glace 4 », vendredi soir à Colombes. Comme dans une récente pub télévisée pour une eau minérale…

Concrètement, ce 3 juin à 21 h 45, la projection se fera en plein air, sur le parvis des Droits-de-l’Homme, devant le théâtre de l’Avant Seine. Mais pour la lancer, les spectateurs devront utiliser dix vélos statiques, à partir de 19 heures, qui fourniront l’électricité !

 

Cette initiative originale a tapé dans l’œil du ministère de l’Environnement, qui lui a attribué l’un de ses 36 « coups de cœur » nationaux, à l’occasion de la Semaine européenne du développement durable, qui se tient jusqu’à dimanche. L’événement est mis en valeur carte du site Internet de la Semaine, www.developpement-durable.gouv.fr.

Dans un communiqué, le maire de Colombes (LR) Nicole Goueta « se félicite de cette distinction qui salue l’inventivité des services de la ville de Colombes et l’intérêt des élus colombiens pour le développement durable ». Une réaction qui fera grincer les dents des défenseurs de l’Agrocité, la ferme urbaine actuellement menacée de l’expulsion d’un terrain municipal aux Fossés-Jean. Coïncidence ? La municipalité multiplie ces derniers temps les annonces sur ses autres actions en matière de développement durable : la création d’une autre ferme urbaine dans le projet « arc sportif », l’installation de chèvres dans le parc de l’Ile Marante ou encore sa participation au concours « Capitale française de la biodiversité ».