Monsieur le Maire,

À l’écoute et à la vue de vos dernières interventions, tant orales qu’écrites, tant en public qu’en privé, il me semblait indispensable de vous écrire. Et puisque j’aime la transparence, la franchise et l’honnêteté, la forme de la lettre ouverte me paraissait appropriée.

Oui vous avez bien lu, et pourtant nous sommes bien en France ! Si, je vous assure, vous n'êtes pas au Moyen-Orient, où la liberté de culte est "encadrée". Non, absolument pas, non, vous êtes bien en France, pays des Droits de l'Homme et de la Liberté. Pays aux origines chrétiennes au demeurant… Et pourtant.